Vue 3D de nos bureaux St Lazare -Tivoli à Paris

Equipements :

Bureaux St Lazare – Tivoli

Adresse : 95 Rue St Lazare, 75008 Paris


Transports :

Stations :  Havre Caumartin, Gare Saint Lazare

Metro : Lignes 3, 9, 12, 13 et 14

RER : Lignes A, J, L, E

Vous souhaitez avoir plus d’informations ou visiter l’un de nos bureaux ?

Contactez-nous au 01 83 81 85 90 ou remplissez le formulaire ci-dessous.


Emplacement

Tivoli : un nom de parc et de jardin qui fleure bon l’Italie, incongru dans ce quartier de la gare Saint-Lazare, tout sauf bucolique. Enchanteresse, l’appellation dépasse l’invention de promoteur. Légitimée par l’histoire, elle reprend le nom d’origine de la propriété édifiée au XVIIIe siècle par un fermier général : une « folie » agrémentée de jeux d’eau et de jardins sur huit hectares dans les styles français, anglais et italien. Avec la Révolution, la propriété devient parc d’agrément mais conserve le nom. L’Ecole des ponts et chaussées s’installe en bordure, sur la rue Saint-Lazare. Entre 1804 et 1827, l’endroit donne naissance au quartier de l’Europe : des rues sont percées aux noms de villes européennes et les terrains sont lotis. L’héritage survit avec la création d’un établissement de bains et d’eaux minérales dans le bas du site, toujours sous l’intitulé de Tivoli.

L’inauguration en 1843 de l’actuelle gare Saint-Lazare marque un tournant historique : le ferroviaire remplace le balnéaire. La vie du quartier en sera transformée, de la villégiature aux affaires. En 1866, la compagnie des chemins de fer de Paris à Lyon et à la Méditerranée (PLM) prend position sur un hectare, à la place de l’Ecole des ponts et de l’établissement de bains pour y ériger son siège social : une composition symétrique cadrant cour d’honneur et jardin. Le principe est énoncé dès l’entrée par un porche monumental (numéro 88 de la rue Saint-Lazare) flanqué de deux immeubles de rapport. L’image est désormais figée mais l’histoire continue. En 1958, la jeune SNCF absorbe la vieille PLM et s’installe. De tous les remaniements entrepris, la démolition en 1985 de l’aile est sur jardin _ pour désenclaver la présidence _ est le plus conséquent. En subsistent trois arcades qui figurent une ruine « à la Hubert Robert » au milieu du jardin.

Source : https://www.lesechos.fr/2001/11/paris-saint-lazare-tivoli-en-heritage-de-la-sncf-731360