Révolutionner le marché de l’immobilier français, c’est le défi que de nombreuses start-ups veulent relever ! C’est ainsi que la Proptech émerge. Désormais bien identifiée et comprise par les professionnels, elle est aussi en train de pénétrer le monde de l’immobilier particulier. Selon une étude réalisée par Opinion Way(i) pour Hosman(ii) ,les Français semblent matures face à la digitalisation du monde de l’immobilier.
 

Les Français impatients de voir la Proptech révolutionner l’immobilier

 
La Proptech, terme issu de la contraction de « property » et « technology », désigne toutes les entreprises qui utilisent la technologie pour améliorer ou réinventer les services proposés par les acteurs traditionnels de l’industrie immobilière. Ces entreprises ambitionnent de répondre aux attentes et aux nouveaux usages des consommateurs, largement chamboulés par l’arrivée du digital et l’adoption des nouvelles technologies dans notre quotidien.
 
Secteur conservateur, le monde de l’immobilier est à l’aube d’une transformation majeure. Les Français semblent être prêts pour ce mouvement d’ampleur. Selon les données de l’étude menée pour Hosman(ii), on en apprend plus sur les attentes et la compréhension concrète les Français de la Proptech.
 
1 français sur 3 (32%) pense qu’une transaction immobilière peut se passer uniquement en ligne et sans intervention humaine. 40% des sondés de moins de 50 ans pensent que l’immobilier peut se passer de l’humain.
• 65% des personnes interrogées considèrent que les agences immobilières devraient davantage recourir aux outils digitaux.
• Les sondés font confiance à la technologie. Ainsi, un tiers des répondants pensent que l’intelligence artificielle serait capable d’estimer le prix de vente d’un bien de façon bien plus juste qu’un agent immobilier.
• La recherche d’un bien grâce à de nouveaux outils intelligents ne semble pas faire peur. Un tiers des Français sont prêts à faire confiance à une intelligence artificielle pour leur recommander un bien à acheter.
• En parlant de l’achat : 36% des moins de 50 ans seraient prêt à acheter un bien immobilier sans passer devant le notaire (via une transaction digitale sécurisée de type blockchain).
 

La nécessaire complémentarité de l’offre de la Proptech

 
Cette étude est très intéressante et complète. Elle nous révèle deux informations essentielles.
 
D’abord, les Français sont déjà prêts à ne plus se reposer uniquement sur l’humain. En matière de recommandation immobilière, l’expertise d’un professionnel reste déterminante. Toutefois, on voit à la lueur des réponses apportées qu’une bonne dose d’IA est plus que jamais nécessaire.
 
Deuxième information importante : l’envie de voir certaines étapes d’un achat immobilier simplifiées voire même supprimées. La forte proportion de personnes interrogées qui sont prêtes à ne plus passer devant le notaire en est l’illustration.
 
Ces résultats prouvent que les deux grandes tendances de fond de la Proptech sont amenées à cohabiter. Ainsi, certaines start-ups doivent développer des services supplantant les professionnels, les désintermédiant, voire même les remplaçant totalement. Mais, en parallèle, il est également important de trouver des start-ups proposant des outils améliorant l’offre et l’expérience client… sans chercher à remplacer l’expertise humaine et le rôle central de conseil de proximité !

 
(i) https://www.itforbusiness.fr/component/k2/item/11361-la-proptech-vue-par-les-francais-une-etude-d-hosman-realisee-par-opinion-way

(ii) https://www.hosman.co