Votre téléphone portable pourrait bien être demain le sésame incontournable pour pouvoir pénétrer dans votre bureau. A Berlin, deux immeubles « intelligents » et précurseurs des nouvelles technologies en matière d’immobilier professionnel sont en train de sortir de terre. Ultra-connectés, ils reposent en grande partie sur le smartphone des utilisateurs pour guider leur journée.

 

A Berlin, les premiers bureaux du futur arrivent en 2019

Le Cube et The Edge Grand Central, voici les noms des deux bâtiments qui, dans la capitale allemande, préfigurent le travail 3.0 façon connectée. A l’intérieur, on retrouve de grands espaces pensés pour des bureaux non attitrés (le fameux flex-office). Une toiture terrasse, des murs végétalisés et un design actuel, tout est séduisant sur le papier.

Le Cube1 proposera dès 2019 17 000 m² de bureaux sur 10 étages, avec à chaque palier une terrasse, placée d’un côté ou de l’autre du bâtiment en alternance. Chaque plateau sera modulable avec des espaces à configurer de 300 à 1 370 m² selon les besoins.

The Edge2 se déploiera lui en 2020 sur 9 étages avec 20 000 m² de bureaux, et intègrera un espace gastronomique et une salle de sport. 800 personnes pourront y travailler. Il s’agit du premier bâtiment en Allemagne à recevoir le pré-certificat WELL Gold Core & Shell de l’International Well Building Institute (IWBI). Ce certificat vient saluer le bâtiment pour sa conception exceptionnelle destinée à créer des environnements de travail plus sains et à améliorer le bien-être des utilisateurs.

La principale innovation de ces deux espaces est leur intelligence. Omniprésents, des capteurs permettent de tout contrôler. Des flux de mouvements des utilisateurs à la température des différents espaces en passant par le degré d’éclairage ou même le taux d’humidité… les capteurs sont reliés à une plateforme, à laquelle les utilisateurs sont connectés. Ainsi, dans chaque bâtiment, le smartphone servira comme badge d’entrée mais bien plus encore. Les utilisateurs pourront utiliser une application dédiée pour personnaliser les paramètres environnementaux tels que l’éclairage, la ventilation ou la température en fonction de leurs envies. L’app sera aussi force de proposition, suggérant d’utiliser un espace que l’utilisateur apprécie et qui est disponible, ou invitant à commander un déjeuner.
 

Des bureaux au service des utilisateurs (et de la planète) au quotidien

Des bureaux intelligents, connectés, avec des capteurs qui permettent de collecter des données et de former un « Big Data » à l’échelle d’un bâtiment, quel est l’intérêt ? Plusieurs avantages sont mis en avant par les promoteurs.

Des atouts en matière de bien-être des employés : avec l’ajustement des stores, de la température, et de nombreuses actions pour « mieux » travailler, le bien-être est choyé.
Des atouts pour la santé des utilisateurs : dans une salle de réunion saturée, de l’air pur est envoyé pour remonter le taux d’oxygène. De l’air pollué dans un bureau ? La ventilation se lance automatiquement.
Des atouts pour la planète : diminuer l’usage de la lumière ou du chauffage et l’ajuster en temps réel en fonction du taux d’occupation, voilà une action qui va permettre de réguler le recours aux énergies, et ainsi réduire l’impact sur l’environnement.
Des atouts au quotidien : l’imprimante qui sonne avant de manquer de papier ou le bureau que vous aimez tant que l’on vous signale lorsqu’il est disponible, voilà autant de petits plus dans la vie de bureau. On limite les frustrations.

Cette débauche d’efforts vise à réduire les arrêts maladie, améliorer la productivité et aider à attirer de nouveaux talents. Les bureaux deviennent à la fois outil de prévention, argument de recrutement et levier de croissance. Bienvenue dans les bureaux du futur, smartphone en main.

 
 
 

1 https://edge-grandcentral.com/
2 https://www.caimmo.com/en/portfolio/project/cube-berlin/